Site officiel de la Ville de Decazeville
Agenda des Animations de la Ville de Decazeville
Menus de la cantine des ecoles publiques de Decazeville
Pharmacies de garde sur Decazeville
Toutes les Photos et les Videos
Suivez les grands Chantiers de la Ville
Site officiel du CCAS de Decazeville
Site-de-l-Hopital-de-Decazeville
Vie de nos commerces
Actualites sur Decazeville
Publications, bulletin municipal, agenda...
Instagram Ville de Decazeville
Instagram Ville de Decazeville
Site officiel de la Ville de Decazeville
Aller au contenu

FESTIVAL STREET ART

ANIMATIONS & CULTURE
DECAZEVILLE, CAPITALE DU STREET ART EN AVEYRON
Le 1er Festival Street-Art en Aveyron aura lieu à Decazeville en Mai et Juin 2019.
"MUR MURS" c'est l'histoire d'une rencontre entre l'artiste @jodibona et les acteurs de Decazeville communauté, c'est l'histoire du passé de cette ancienne cité minière, c'est l'histoire du renouveau et de la modernité, c'est l'histoire de l'engagement d'une vingtaine d'artistes internationaux qui auront 2 semaines pour réveiller les murs grâce à leur talent ! Mur Murs c'est une belle histoire et elle commence maintenant !.
17ème édition de l' Aveyronnaise Classic Mutuelle des Motards
SAMEDI 25 MAI, LANCEMENT DU FESTIVAL DE STREET ART
Le Street Art sera officellement lancé Samedi 25 Mai prochain avec la cérémonie de la remise des clés de la Ville par François Marty, Maire de Decazeville, à Jo Di Bona, parrain de la manifestation. A l'issu de la cérémonie un vin d’honneur, offert par la Ville de Decazeville, sera servi.
Lancement Festival Street Art
FESTIVAL DE STREET ART : GARE AU GORILLE !
Le festival de street-art initié par Decazeville Communauté qui en est le maître d’ouvrage sera officiellement lancé le samedi 25 mai à 18 heures lorsque le maire de Decazeville, François Marty, remettra symboliquement les clefs de la ville à Jo di Bona, l’inspirateur et le coordinateur de la manifestation.
Tout a débuté, en effet, lorsque Jo di Bona a réalisé la fresque du "gorille" près des soufflantes. Il le rappelait déjà en 2018, non sans délectation mais avec une petite approximation, sur un site internet dédié aux piscines : "Je peignais un mur illégal à Decazeville en Aveyron et je me suis fait arrêter par la police, il y a quoi un an. En gros il y avait la police nationale, après la police municipale, qui a appelé le maire adjoint (Christian Murat, ndlr), qui a à son tour appelé le président de communauté de commune. Au final j’ai été gentil avec eux, ils m’ont laissé terminer. Ils ont décidé de laisser l’œuvre et elle est vue tous les jours par des enfants qui l’étudient à l’école. La ville me demande d’être le parrain d’un énorme projet street-art sur tout le complexe de communauté de commune Decazeville et tous les environs. C’est à moi de trouver les artistes, d’organiser le projet. Donc c’est assez insolite de se faire arrêter par la police et de se retrouver parrain d’un projet dans la ville en question.
De cette anecdote fondatrice, Georges Brassens aurait pu en faire une chanson, à sa manière sûrement. Le Sétois avait créé "Le gorille" en 1952 (l’un des titres de l’album, La Mauvaise Réputation) qui fut interdit de diffusion sur les ondes nationales et périphériques plusieurs années durant. Son gorille à lui connut la célébrité, celui de Jo di Bona a déjà dépassé les limites de la ville et devrait apporter dans son sillage une nouvelle image – au propre comme au figuré – de Decazeville. L’ambition de Decazeville Communauté est multiforme et s’inscrit dans l’élaboration d’un projet de territoire dont l’art et la culture constituent les premières pierres angulaires.



-








Retourner au contenu